Oui, la situation est dramatique pour nos étudiants pendant cette période de cours à distance.


Pour beaucoup d’entre eux, à l’IAE, l’alternance leur permet de maintenir un contact social professionnel. Heureusement. Le télétravail les concerne néanmoins pour une large part.


Les cours se poursuivent à distance et tout ce qui fait le sel (l’essentiel) d’une vie étudiante a disparu.


L’université de Lille met à disposition des services pour aider à faire face, notamment l’accès à des psychologues ou à des soutiens financiers. L’effort est considérable mais ce ne sont que des solutions limitées et temporaires.


Oui il est possible de rouvrir les Universités sans prendre un risque sanitaire démesuré. La psychose sanitaire actuelle n’est pas raisonnable.
A force d’avoir peur de mourir d’un virus, on en oublie de vivre. Et c’est la jeunesse qui trinque.

L’article du Monde :

https://www.lemonde.fr/education/article/2021/01/16/l-isolement-des-etudiants-face-a-la-fermeture-des-universites-j-ai-l-impression-que-la-crise-ne-va-jamais-s-arreter_6066510_1473685.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.