Au moment où j’écris ce post, nous sommes en pleine polémique médiatique suite à la diffusion d’un documentaire financé par le crowdfunding : Hold-Up.

Sur toutes les chaînes d’infos et dans tous les journaux, des politiques, des éditorialistes et des « experts » accusent le réalisateur de Hold-Up de promouvoir un propos « complotiste ». J’ai donc pris le temps de le visionner pour me faire une idée et tout cela m’inspire 3 réflexions.

Où est passé Charlie ? Censure et liberté d’expression

Quelques semaines après le procès lié aux attentats de Charlie Hebdo, voir un documentaire censuré par Vimeo, Youtube et Dailymotion éclaire d’un jour nouveau les propos des « Je suis Charlie ». A titre personnel, « Je suis Charlie ». Pour tout le monde. Dès lors qu’il n’y a pas d’appel au meurtre ou d’appel à attenter à l’intégrité des personnes, pourquoi censurer ce documentaire ? Entendre des élus et des journalistes appeler à faire interdire les débats sur ce film démontre à quel point ces professionnels des médias méprisent leur congénères. Ils semblent savoir mieux que quiconque ce qui est bon pour la population tout en étant capable de sélectionner ce qu’il est bon de savoir ou pas. Et tout ce qui est hétérodoxe est manifestement mauvais. Bref, au nom des bon sentiments, ils nous invitent à courir vers le totalitarisme. Mais peut être est-ce mon admiration pour les écrits de Georges Orwell qui m’obscurcissent la vue.

Les complots ça existe ? Oui, c’est le fondement même des rapports de pouvoir entre les êtres humains

L’accusation première est celle de la « théorie du complot » (qui n’est même pas définie). Sauf que… indépendamment du documentaire, les phénomènes de complots constituent les ressorts mêmes des rapports de forces entre humains ! Les êtres humains se battent physiquement pour en dominer d’autres (la guerre) et quand l’option physique n’est pas envisageable, alors ils se coalisent plus ou mois ouvertement pour prendre le pouvoir et destituer les gens en place. Ou dans une autre perspective, les prises de décisions des personnes au pouvoir peuvent aussi relever du complot dès lors qu’elles visent à contraindre les populations sans leur accord alors que nous sommes sensés vivre en démocratie. La rédaction même d’un projet de loi qui va restreindre les libertés d’une population alors que celle-ci n’est pas consultée, relève de la logique du complot ! Les gouvernants complotent quotidiennement : contre leur propre population ou pour la défendre contre des agresseurs extérieurs. C’est leur boulot en quelque sorte. Alors oui ce documentaire est complotiste mais c’est aussi le cas de l’ensemble du personnel politique au pouvoir et des éditorialistes qui prennent des positions sur commande. Et que dire des complots en entreprise lorsque tel individu tente d’atteindre une position de pouvoir ? Mais ici il est vrai que l’on parle plutôt de gestion de carrière ou de gestion des talents.

Et sur le fond ? L’indispensable controverse.

Je ne publierai pas publiquement mon avis sur les différents sujets étudiés dans le documentaire. Je suis universitaire et à ce titre j’ai une totale liberté expression, mais pour le domaine qui est le mien. Donc mon point de vue sur la gestion politique de l’épidémie me regarde en tant que citoyen (et ça je préfère le garder pour moi et mes proches) tout autant que mon point de vue sur les traitement médicaux me regarde en tant qu’être biologique (je ne suis pas un professionnel de santé). En revanche en tant qu’universitaire, c’est à dire en tant qu’enseignant et chercheur, mon obligation professionnelle est de former au regard critique et réflexif. Et dans cette perspective, un documentaire comme Hold-Up constitue un outil de débat et de controverse très utile. Il énonce de nombreux faits avérés. L’ambiance et la réalisation qu’il propose orientent néanmoins leur perception. Cela ne les invalide par pour autant mais cela doit nous amener à rester vigilant quant aux effets émotionnels générés par ce type de production dont le but est aussi de susciter l’adhésion par la mobilisation des affects. Charge à chacun ensuite de faire de cet outil un moyen de mieux comprendre les événements.

Il ne vous reste plus qu’à le visionner pour vous faire votre propre opinion et exercer votre réflexivité !

Le lien vers le documentaire : https://odysee.com/@NouveauMonde:9/HoldUp:2

Dans le même ordre d’idée, d’autres documentaires moins polémiques (du moins en France) ont abordé la question du système de santé ces dernières années et disent à peu près la même chose sur le fond :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.